Accueil > > >Comment mettre un écheveau en pelote ?

Comment mettre un écheveau en pelote ?

Catégories : Crochet , Tricot

Chez Laines Cheval Blanc, être sûr que chaque tricoteuses et tricoteurs trouvent son bonheur est notre priorité. Pour cela, nous mettons à votre disposition un grand de nombre de pelotes de laine et d’écheveaux aux coloris divers et variés. Le but étant de s’accommoder aux goûts et préférences de chacun. Pourtant, une fois que l’heure du tricot a sonnée, vous aurez besoin d’une pelote et non d’un écheveau. Mais comment transformer le second pour qu’il devienne semblable au premier ?

Laines Cheval Blanc vous explique comment mettre un écheveau en pelote en quelques lignes !

La différence entre un écheveau et une pelote

Vous avez sûrement l’habitude d’imaginer la laine sous forme de pelote. Mais ce n’est pas la seule manière d’amasser ensemble les fils de laine qui existe. Un écheveau est une autre manière de présenter la laine. Ce dernier se présente sous forme de tresse. C’est une façon de conditionner la laine afin de la stocker plus facilement et éviter la création de potentiels nœuds. Un écheveau est très facile à défaire. Des fils, appelés des piennes, permettent de maintenir l’écheveau.

A titre d’exemple, nous vous présentons la laine teinte à la main Biscotte - Super-Sock- Semie-unie. Composé à 75% de laine mérinos et 25% de nylon, cet écheveau pèse 100 grammes et contient 400 mètres de fil. Quant aux pelotes, elles existent en divers grammages. D’autres, ne peuvent mesurer que quelques mètres seulement. Si une laine est teinte à niveau industriel, elle est généralement présentée sous forme de pelote. En revanche, des couleurs uniques, que vous ne retrouverez pas sur des pelotes de laine, arborent souvent les fils des écheveaux. Qu’il s’agisse d’éleveurs qui filent eux-mêmes leurs laines ou de teinturiers qui réalisent la mise en couleur de ces fils, les écheveaux proviennent généralement d’artisans. Une chose est sûre concernant ces deux amas de laine : il n’est pas possible de directement tricoter à partir d’un écheveau. Il vous faudra impérativement mettre un écheveau en pelote avant de l’utiliser. On tricote une pelote et rien d’autre !

Les instruments pour mettre un écheveau en pelote  

Il vous est tout à fait possible de mettre un écheveau en pelote à la main. Mais ce n’est pas ce qu’il y a de plus idéal. A moins que vous ayez beaucoup de temps, et de patience, devant vous. Le plus efficace reste l’utilisation d’outils de tricot. Deux instruments en particulier permettront à votre pelote de voir le jour.

Le premier est un dévidoir. Il prend la forme de parapluie et s’ouvre comme tel. Le dévidoir d’écheveau est souvent en bois ou en métal. Laine Cheval Blanc vous propose ce support écheveaux en bois naturel de la marque Knit Pro. En bois de bouleau, cet outil est un essentiel pour les passionnées de la discipline. Le dévidoir a un diamètre de 48cm, une hauteur de 71cm ainsi qu’une circonférence de 152cm. Cet outil vous garantit une finition lisse ainsi qu’une rotation rapide.

Le second accessoire dont vous aurez besoin est un bobinoir. Egalement appelé pelotonneuse, cet outil sert, comme son nom l’indique, à mettre en pelote. Il peut être fait de bois ou de plastique. Knit Pro vous propose les deux. Cet enrouleur plastique pour pelotes est très léger et facile d’utilisation. Il vous aidera à former ou reformer des pelotes de laine. En bois naturel, cet enrouleur pour pelotes a été fabriqué à la main. Peu importe la matière qui le compose, le principe reste le même : vos pelotes sont rapidement formées.

Comment transformer un écheveau en pelote ?

Avant de commencer, assurez-vous que vos instruments soient bien placés sur des surfaces solides. Dans un premier temps, il vous faudra défaire l’écheveau de manière à ce qu’il forme un cercle. Veillez à ce que tous les fils ne soient pas emmêlés et positionnés aux bons endroits.

Puis, il vous faut à présent placer l’écheveau sur le dévidoir et ouvrir ce dernier. Serrez le dévidoir afin qu’il soit correctement maintenu. Défaites la pienne et  coupez-la au niveau du nœud. Vous retrouvez ainsi les deux bouts de l’écheveau. Récupérez celui de devant afin de le placer sur le bobinoir. Faites passer le bout de fil dans le guide. Le guide du bobinoir sert à maintenir une bonne tension. Enroulez le fil de l’écheveau autour et veillez à ce qu’il s’y coince bien. Fixez l’extrémité du bout de fil sur le bobinoir. Puis, faites un nœud au bout afin de vous assurer que le fil est correctement maintenu sur l’instrument. Placez le fil dans la première fente et vérifiez bien qu’il est coincé avant de la placer ensuite dans la seconde fente.

L’écheveau bien en place, vous pouvez dès à présent commencer à bobiner. Pour procéder, tenez le fil afin de le guider et tourner en même temps la manivelle. Veillez à ne pas effectuer de mouvements trop brusques et exercez cette rotation de la manière la plus douce qu’il soit. Le dévidoir va lui aussi commencer à tourner. Une fois qu’il se met en route, ça y est,  vous êtes en train de créer une pelote autour du dévidoir ! Maintenez une tension des plus homogènes pour ne pas finir avec une pelote trop lâche ou, au contraire, trop serrée. Tâchez également de vous adapter à votre dévidoir. Certains ont une plus grande capacité que d’autres, ce qui veut dire que certains sont plus aptes à supporter d’importants métrages de laines. En revanche, pour d’autres, c’est plus compliqué. Terminez d’enfiler le fil restant et coincez-le au sein des fils de la pelote. Poussez la pelote hors du bobinoir et récupérez le fil central. Votre écheveau est maintenant une pelote !  Vous n’avez plus qu’à tricoter à partir du fil central en question.

 

N’oubliez pas de conserver l’étiquette de l’écheveau. Comme pour l’étiquette d’une pelote, elle contient toutes les informations nécessaires au bon déroulement de votre ouvrage. Afin de ne pas la perdre, placez-la dans la pelote de laine.

Vous êtes maintenant prêt à tricoter pull en laine et gilet d’été, que vous ayez une préférence pour les écheveaux ou bien les pelotes !

Rania Abdesselam

Partager ce contenu

Vous devez être enregistré

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire